Du nouveau ?

by Lo Pailhes

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Histoires de Rock / Rock stories
    6 French + 1 American rock songs composed by Lo Pailhes (Marseille) in October 2013.

    All rights reserved. © Pailhes 2013

    info : www.pailhes.com

    Lo Pailhès écrit et interprète des chansons à textes en français et en anglais, pouvant parfois s’apparenter à des contes.

    Dissonant quand il faut, l’univers de Lo Pailhès séduit par la musicalité rock et par la sincérité des mots qui viennent chercher l’oreille.
    Lo Pailhès conçoit la plupart de ses compositions comme un exercice d’écriture automatique rappelant davantage des cadavres exquis.
    Sa voix incantatoire sert un style parlé-chanté, soit un style de récitation à mi-chemin entre la déclamation parlée et le chant.

    CD-R limited. - ORDER ~ 8 euros.
    (all prices include shipping costs)

    * France : 10 euros
    * Europe : 13 euros
    * World : 15 euros

    Includes unlimited streaming of Du nouveau ? via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ... more
    ships out within 3 days

      €7 EUR or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
Make sure 03:57
Tu as jusqu’à vendredi soir, 3 octobre 2014 Si tu arrives à lui parler, appelle moi à ce numéro mais ne mentionne pas mon nom Et si d’aventure, tu venais à mourir avant, dis-toi que ce devait être ainsi Tu as jusqu’à vendredi soir, 3 octobre 2014 Après, ce sera trop tard, trop tard pour toi, trop tard pour nous Et si d’aventure, tu tombes sur sa messagerie, ne raccroche pas, ne raccroche pas et garde le combiné à l’oreille jusqu’à ce que tu ne puisses entendre rien d’autre que ce son Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Mon vieil ami, je ne sais plus que te dire, nous avons tout essayé et arrivons à une impasse J’ai souvent pensé, j’ai très souvent pensé qu’un appel pouvait changer le cours des choses Mais il se fait tard, et les rivières charrient toujours de plus en plus de pesticides et de cadavres Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Some kind of world where love and rumbling desire And pulses of destruction become the master of our fate So don’t get hurt, keep away from friendly fire And I see you again in another life Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Tu as jusqu’à vendredi soir, 3 octobre 2014 S’il décroche, séduis-le et va-t-en
2.
Brune aux longues jambes en première classe à dix heures Blonde aux bas noir au regard qui interroge Des doigts fins zélés un peu timides Des courbes aux virages dangereux Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles montent l’escalier en colimaçon Qu’elles s’attardent pas trop longtemps dans ce qui me sert de salon Qu’elles entrent toutes sans frapper dans la pièce à côté Qu’elles prennent entre leurs doigts ma bouche enflammée et gercée Par de longs moments d’hiver, d’hiver Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Belle classique avec un pardessus à mi-hauteur Grands yeux noirs qui à eux seuls engloutissent le regard Visage surligné avec soin pour mieux paraître Poitrine généreuse en quête de sensations masculines Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles éteignent la lumière et monte le son Qu’elles déambulent dévêtues dans le salon Qu’elles se rafraîchissent à la fontaine glacée Qu’elles prennent entre leurs doigts ma bouche enflammée et gercée Par de longs moments d’hiver, d’hiver Qu’elles montent, qu’elles montent toutes Qu’elles montent, qu’elles montent toutes
3.
Grisaille 04:07
On est dans la grisaille et le froid Sois prudent ce soir Attention… Brouillard, verglas et sanglier A la radio, la même rengaine Et sur la route, des destins basculent Dans ma tête, les idées s’éteignent Prudence et rigueur sont de mise On nous bassine encore avec une crise Une exceptionnelle, dit-on, un très bon cru Et les kilomètres défilent sur le compteur digital Et dans le noir de la forêt qui avance, monte et descend Ma vie ne tient plus qu'à un fil Mais curieusement, un sentiment encore chaud s'installe Et envahit mon corps avide de reconstruire Pendant que les uns leurs couteaux aiguisent Prêts à se jeter sur ce qui va ressortir des décombres d'une mort annoncée Les autres préfèrent ne pas regarder ce qui les attend Tellement le spectacle est effrayant Et leur impuissance implacable Des feux de croisement se croisent Et les platanes se toisent Prêt à accueillir la prochaine déconvenue Et les kilomètres défilent sur le compteur digital Et dans le noir de la forêt qui avance, monte et descend Ma vie ne tient plus qu'à un fil Mais curieusement, un sentiment encore chaud s'installe Et envahit mon corps avide de reconstruire Je n’ai plus de chaussures de ville, je les ai laissées dans le métro Depuis, je conduis pieds nus. Même pas peur. Plus de chaussures de ville, elles sont dans le métro, dans le métro.
4.
J’aimerais tant rouler en Porsche pour me montrer sur la corniche Défier les lois de la nature et de l’adhérence à l’asphalte J’aurais les pneus qui vont bien et toutes les options qui évitent Les erreurs de conduite, les erreurs de conduite, j’ai tant besoin de me racheter une conduite Le moteur vrombirait à ma commande, mon pied droit serait le roi du monde Je parlerai de l’effet sur les filles aussi mais un p’ti peu plus tard J’aurais le look qui va bien et toutes les options qui corrigent Les erreurs de conduite, les erreurs de conduite, j’ai tant besoin de me racheter une conduite Même plus peur de la mort, plus fort que la douleur, mon bolide me suivrait partout Il anticiperait mes envies de plus loin, mes envies de plus vite, j’aimerais tant avoir une Porsche Mais pas n’importe laquelle, celle qui en jette, cette qui attire les convoitises Celle qui attire les gens, celle qui attire les filles, j’aimerais tant connaître l’amour J’aimerais tant rouler en Porsche pour me rendre aux rendez-vous que j’ai pas Mais c’est grave, tu sais, quand on a une Porsche, on a des rendez-vous J’aurais la montre qui va bien et toutes les options qui évitent Les erreurs de conduite, les erreurs de conduite, j’ai tant besoin de me racheter –refaire- une conduite Cette chanson va faire un carton, faudra qu’je pense à les appeler chez Porsche Pourraient peut-être m’en offrir une avec mon nom écrit sur la portière J’aurais le sourire qui va bien et toutes les options qui évitent Les erreurs de conduite, les erreurs de conduite, j’ai tant besoin de me racheter une conduite Même plus peur de la mort, plus fort que la douleur, je suis l’homme invincible Même plus peur de la mort, plus fort que la douleur, je suis l’homme invisible
5.
Du nouveau 04:51
Moi, je me suis abonné à une chaîne de sport qui fait aussi du porno XXL. Difficile de faire la différence. Puis de toute façon, je m’en fous puisque je regarde plus la télé depuis que les messages d’info entrent par tous les interstices possibles de mon anatomie. J’ai bien tenté de tout résilier mais n’y suis pas arrivé. Alors, la disponibilité de mon cerveau est largement exploitée par tous les commerçants du monde entier qui veulent me piquer mon oseille. Tous les commerçants, disais-je, sauf le tabac d’en face qui n’a pas le droit de faire de la pub. De toute façon, pas besoin, la nicotine crée des besoins bien plus puissants que les messages subliminaux. Y’a qu’à voir ce qui écrit sur les paquets de clope que l’on continue de vider de leur substance pour mieux nous vider de la nôtre. Aucune, aucune issue en vue. Aucune, aucune issue en vue. Du nouveau de votre côté ? De la nouveauté ? Avec leurs sites de rencontre à la con, la solitude est redevenue une maladie honteuse. De toute façon, je m’en fous, j’suis de retour d’une virée trash où je ne sais plus à quel moment j’ai cessé d’être courtois et fidèle. Dans l’anticipation du moment où les créanciers crèvent de leur maladie compulsive et de leur acharnement à harceler. Dans l’espoir de retrouver quelques moments de félicité avec une certaine forme de partage, j’abrège les souffrances d’une chanson trop longue à écouter et qui pourtant reste impossible à écourter. Nous ne sommes que des branleurs en costume de Ferrari gominés au gel poisseux de l’appétit vorace de consommer pour posséder. Aucune, aucune issue en vue. Aucune, aucune issue en vue. Du nouveau de votre côté ? De la nouveauté ? Les porteurs d’espoir et de belles paroles ne sont ceux qu’on croise le soir aux guignols. Les porteurs d’espoir et de belles paroles portent un costume sombre. Aucune, aucune issue en vue. Aucune, aucune issue en vue. Du nouveau ? Vous avez du nouveau ? Quoi de neuf ?
6.
Lève-toi 04:42
Il était un temps que l’on pensait oublié Quelques instants, quelques années Finalement moins long qu’il n’y paraît Juste le temps de se retrouver Il était un temps de toute beauté Soudain le vent se mit à souffler Jusque dans les toiles de ton araignée Jusqu’à ce qu’enfin tu te mis à bouger Lève-toi Lève-toi Les temps ont changé Combien de temps auras-tu expié Pour que confondant le présent du passé Tu sais plus si attendre c’est capituler Tu sais plus qui est maître sur l’échiquier Lève-toi Lève-toi Les temps ont changé
7.
You have until Friday night, October 3rd 2012 If you have him, call me at the above number and don’t mention my name And if, by any chance, you happen to die before, tell yourself it was doomed to be that way You have until Friday night, October 3rd 2012 After that, it will be too late, too late for you, too late for us And if by any chance, you fall on a busy signal, don’t hang up, don’t hang up and keep that tone in your head till you can’t hear nothing but that tone (And if it stops, don’t dial back, it was meant to be that way) Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble My old friend, I don’t know what to say, we tried everything hard but came to a dead end Life has ripened, we’re still hurt and unknown and rivers are carrying more and more pesticides and dead corpses I have happened to think, I have happened to think that a call could change the river flow But it’s getting late and my cancer overcomes my sorrow Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Some kind of world where love and rumbling desire And pulses of destruction become the master of our fate So don’t get hurt, keep away from friendly fire And I see you again in another life – time Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble Make sure you do call him though, or we’re heading to serious trouble You have until Friday night, October 3rd 2012 If you have him, seduce him and go

credits

released April 2, 2014

license

all rights reserved

tags

about

Lo Pailhes Marseille, France

Histoires de Rock / Rock stories

Lo Pailhès écrit et interprète des chansons à textes en français et en anglais, pouvant parfois s’apparenter à des contes. Dissonant quand il le faut, l’univers de Lo Pailhès séduit par la musicalité rock et par la sincérité des mots qui viennent chercher l’oreille. ... more

contact / help

Contact Lo Pailhes

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Lo Pailhes, you may also like: